Trilobites du Devonien du Maroc

ASTEROPYGINAE

Walliserops

Historique :

 

Walliserops fut découvert en 1985 par le professeur O. Walliser de Gottingen. En 2001 Morzadec décrit le genre Walliserops en hommage à son découvreur et l'espèce Trifurcatus dû à la morphologie de l'épine céphalique antérieure ramifiée en 3 lames . En 2006 Chatterton décrit 2 nouvelles espèces dans la formation de Timrhanrhart au Jbel Gara El Zguilma au Maroc.

Walliserops Hammii en hommage à un ami Marocain : "Hammii Ait H'ssaine", et Walliserops Tridens dérivé du latin  "tri" (3 )  et "dens" (dent).

Enfin Chatterton et Gibb décrivent une nouvelle espèce dans le Maider au Jbel Issoumour sous le nom de Lindoei en hommage au préparateur Alan Lindoe.

Actuellement il existe donc 4 espèces du genre Walliserops : Walliserops Trifurcatus ; Walliserops Hammii ; Walliserops Tridens ; Walliserops Lindoei.

Les 3 premières sont localisées dans le bassin de Tindouf au Jbel Gara El Zguilma à la base de la formation de Timrhanrhart d'âge d'Emsien Supérieur.

La 4ème "Walliserops Lindoei" dans le bassin du Maider au Jbel Issoumour à la base de la formation El Oftal d'âge Emsien Supérieur ou Eifélien Inférieur.

Stratigraphiquement les 3 premières espèces seraient plus anciennes que Walliserops Lindoei.

Walliserops Trifurcatus

Jbel Gara El Zguilma

Bassin de Tindouf (Foum Zguid)

Timrhanrhart formation

Emsien Supérieur

Walliserops Hammii

Jbel Gara El Zguilma

Bassin de Tindouf (Foum Zguid)

Timrhanrhart formation

Emsien Supérieur

Walliserops Tridens

Jbel Gara El Zguilma

Bassin de Tindouf (Foum Zguid)

Timrhanrhart formation

Emsien Supérieur

Walliserops Lindoei

Bassin du Maider

El Oftal Formation

Emsien Supérieur ou Eifélien Inférieur

Walliserops Trifurcatus

Walliserops Trifurcatus

 

Ordre : Phacopida

Sous-Ordre : Phacopina

Super-Famille : Acastoidea

Famille : Acastidae

Sous-Famille : Asteropyginae

Genre : Walliserops

Espèce : Tridens

Localisation : Bassin de Tindouf (près de Foum Zguid)
Jbel El Zguilma

 

Age : Base de la Formation de Timrhanrhart

Emsien Supérieur

Walliserops Tridens

Walliserops Tridens

 

Ordre : Phacopida

Sous-Ordre : Phacopina

Super-Famille : Acastoidea

Famille : Acastidae

Sous-Famille : Asteropyginae

Genre : Walliserops

Espèce : Tridens

Localisation : Bassin de Tindouf (près de Foum Zguid)
Jbel El Zguilma

 

Age : Base de la Formation de Timrhanrhart

Emsien Superieur

Walliserops Hammii

Walliserops Hammii

 

Ordre : Phacopida

Sous-Ordre : Phacopina

Super-Famille : Acastoidea

Famille : Acastidae

Sous-Famille : Asteropyginae

Genre : Walliserops

Espèce : Hammii

Localisation : Bassin de Tindouf (près de Foum Zguid)
Jbel El Zguilma

 

Age : Base de la Formation de Timrhanrhart

Emsien Superieur

Walliserops Lindoei

Walliserops Lindoei

 

Ordre : Phacopida

Sous-Ordre : Phacopina

Super-Famille : Acastoidea

Famille : Acastidae

Sous-Famille : Asteropyginae

Genre : Walliserops

Espèce : Lindoei

Localisation : Bassin de Tindouf (près de Foum Zguid)
Jbel El Zguilma

 

Age : bassin du Maider au Jbel Issoumour à la base de la formation El Oftal d'age Emsien Supérieur ou Eifélien Inférieur.

Quadrops Flexuosus

Historique : 2001 Quadrops Flexuosus (Morzadec, page 74-75 Planche 11, Fig 5-6)

Les trilobites asteropyginae du dévonien de l'anti-atlas (Maroc).

Palaeontographica abt A 262 : 53-85.

 

Résumé historique : En 2001 Morzadec crée le genre Quadrops lié à la présence de 4 épines en avant du céphalon et l'espèce Flexuosus pour la forme flexueuse des épines Pygidiales.

Actuellement, le genre Quadrops est monospécifique.

 

Localisation : Bassin du Maider ; Du Jbel Oufatène (niveau 25). Couche à Quadrops ; Formation de El Oftal (Emsien Supérieur).
Dévonien Inférieur.

Ordre : Phacopida

Sous-Ordre : Phacopina

Super-famille : Acastoidea

Famille : Acastidae

Sous-Famille : Asteropyginae

Genre : Quadrops

Espèce Flexuosus

Localisation : Bassin du Maider ; Du Jbel Oufatène (niveau 25). Couche à Quadrops ; Formation de El Oftal (Emsien Supérieur).Dévonien Inférieur.

Asteropyginae Indet

Ordre : Phacopida

Sous-Ordre : Phacopina

Super-famille : Acastoidea

Famille : Acastidae

Sous-Famille : Asteropyginae

Genre : Indéterminé

Espèce : Indéterminée

 

Cet Asteropyginae, non décrit pourrait s’approcher du genre Comura (Comura Bultyncki).

Cependant, les épines sur le Thorax sont plus fines et les épines Pygidiales sont plus longues, le rostre céphalique plus développé.

Stratigraphiquement il aurait une position plus élevée, probablement dans l’Eifélien.

Sommet de la formation d’El Otfal, Jbel Issoumour.
 

Comura 

Espèce type : Cryphaeus Cometa (R. Richter 1909)

Historique :

1926 : R. & E Richter "Die Trilobiten des Oberdevons Beiträge zur Kenntnis devonischer Trilobiten. IV. Abhandlungen der Preußischen Geologischen Landesanstalt," 99 : 1-314.

2001 : Comura Bultyncki (Morzadec) p 73-74 pl 12 fig 1-4 "Les trilobites Asteropyginae du dévonien de l’anti-atlas (Maroc)" Palaeontographica Abt A 262 : 53-85.

Résumé Historique :

En 1926 R & E Richter crée le genre Comura.
En 2001, Morzadec décrit une nouvelle espèce dans le bassin du Maïder, au Jbel oufatène qu’il nomme bultyncki en hommage à Pierre Bultynck pour ses travaux sur les conodontes du Maroc.

Comura Bultyncki

Ordre : Phacopida

Sous Ordre Phacopina

Super Famille : Acastoidea

Famille : Acastidae

Sous Famille : Asteropyginae

Genre : Comura

Espèce : Bultyncki

 

Localisation et âge : bassin du Maïder Jbel Oufatène (niveau 25) à Formation El Otfal Emsien supérieur.

Comparaison entre Asteropyginae Indet et Comura Bultyncki

Erbenochile

Espèce Type : Odontochile (Erbenochile) Erbeni, Alberti 1981.

Historique :

Erbenochile Erbeni fut découvert pour la première fois au sud de Beni Abbes en Ougarta (Sud-Ouest de l’Algérie) sous le nom de Coromura Aspectans. En 1981 Alberti le classe dans les Odontochile et crée le sous-genre Erbenochile et la sous espèce Erbeni.

En 1995, Morzadec élève le sous-genre en genre et le classe dans la sous-famille des asteropyginae.

En 2006, Chatterton décrit un spécimen complet du Maroc dans le bassin de Tindouf, Jbel Gara El Zguilma, formation de Timrhanrhart dans l’Emsien Supérieur.

Enfin en 2010, Chatterton et Gibb décrivent une nouvelle espèce qu’ils nomment Issoumourensis.

Il existe donc au Maroc 2 espèces distinctes du genre Erbenochile.
 

  1. Erbenochile Erbeni dans le bassin de Tindouf au Jbel Gara El Zguilma à la base de la formation de Timrhanrhart d’âge Emsien Supérieur.

  2. Erbenochile Issoumourensis dans le bassin des Maider au Jbel Issoumour à la base de la formation d’El Otfal d’âge Emsien Supérieur ou plutôt Eifélien Inférieur.

Stratigraphiquement, Erbenochile Erbeni serait plus ancien qu’Erbenochile Issoumourensis.

Enfin une question sur la classification du genre :
« Faut-il rattacher Erbenochile dans la sous-famille des asteropyginae ou dans celle des Dalmanitynae ou l’élever au rang de sous-famille Erbenochilinae ?"

Erbenochile Erbeni

Jbel Gara El Zguilma, Bassin de Tindouf (Près de Foum Zguid).

Timrhanrhart formation (Emsien Supérieur).

Erbenochile Issoumourensis

Jbel Issoumour, Bassin du Maïder.

El Oftal formation (Emsien Supérieur) ou (Eifélien Inférieur).

Erbenochile Erbeni

Ordre : Phacopida

Sous-Ordre : Phacopina

Super-famille : Acastoidea

Famille : Acastidae ou Dalmanitidae

Sous-Famille : Asteropyginae ou Dalmanitidae

Genre : Erbenochile

Espèce : Erbeni

 

Localisation : Bassin de Tindouf (Près de Foum Zguid).

Jbel Gara El Zguilma.

Äge : Base de la formation de Timrhanrhart.

Emsien Supérieur

Drotops Megalomanicus Megalomanicus

Ordre : Phacopida (Salter, 1864)

Sous Ordre Phacopina (Struve, 1959)

Super Famille : Phacopacea (Hawle et Corda, 1847)

Famille : Phacopidae (Hawle et Corda, 1847)

Sous Famille : Phacopinae (Hawle et Corda, 1847)

Genre : Drotops (Struve, 1990)

Espèce : Drotops Megalomanicus Megalomanicus

Historique :

Struve crée le genre Drotops en 1990 sur du matériel provenant du Maïder (Maroc) et l’espèce Megalomanicus. Il distingue 2 autres sous-espèces :

  • Drotops Megalomanicus Megalomanicus

  • Drotops Megalomanicus Subornatus

Localité : Djebel Issoumour (Coupe de Taboumaklouf)

Age : Formation de Bou Dib ; Couche à Drotops Megalomanicus ; Eifélien terminal ou Givétien inférieur.

Pedinopariops (Hypsiparios)
Vagabundus (Struve, 1990)

Ordre : Phacopida (Salter, 1864)

Sous Ordre Phacopina (Struve, 1959)

Super Famille : Phacopacea (Hawle et Corda, 1847)

Famille : Phacopidae (Hawle et Corda, 1847)

Sous Famille : Phacopinae (Hawle et Corda, 1847)

Genre : Pedinopariops (Struve, 1972)

Espèce : Pedinopariops Vagabundus (Struve, 1990)

Historique :

Struve crée le genre Pedinopariops en 1982 et l’espèce Vagabundus sur du matériel qu’il situe stratigraphiquement au dévonien moyen (Eifélien).

Localité : Djebel Issoumour (Coupe de Taboumaklouf)

Age : Formation de Bou Dib ; Couche à Phacops noir ; Eifélien terminal ou Givétien Inférieur

Ceratarges Ziregensis
(Viersen et Prescher, 2011)

Ordre : Lichida (Moore in Moore, 1959)

Famille : Lichidae (Hawle et Corda, 1847)

Sous Famille : Trochurinae (Phleger, 1936)

Genre : Ceratarges

Espèce : Ceratarges Ziregensis

Historique :

Le genre Ceratarges a été créé par Gürich en 1901.

En 2008, Cronier et Van Viersen décrivent le Ceratarges Cognatus des Ardennes Belges (mur des douaniers). Mais c’est surtout au Maroc, dans le Maïder au Djebel Zireg que Van Viersen et Prescher, en 2011 décrivent 3 nouvelles espèces :

  • Ceratarges Ziregensis

  • Ceratarges Koumali

  • Ceratarges Aries

Age : Formation de El Oftal-horizon à Ceratarges (Eifélien).

Etymologie : Le nom a été donné en fonction du gisement (Djebel Zireg).

© 2019 by Papaleontologie Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon